0 %
Published in Blog
Comments are off for this post.

Référencer votre site Web avec des liens externes

Les moteurs de recherche savent lire le contenu des hyperliens (liens externes) ou URL (de l’anglais Uniform Resource Locator) des pages des sites web comme du texte. Il est vrai que la qualité d’un site et la qualité de son référencement se mesure à son contenu et sa pertinence pour les internautes. Mais tout aussi important dans l’optimisation d’un site est la qualité des liens; Liens internes (vous avez pleinement le pouvoir de contrôler ceux-ci) et liens externes, beaucoup plus difficile à maîtriser.

Les moteurs lisent le texte de vos liens, et ce sont pas conséquent des mots clés prit en compte. Par exemple si un nom de domaine karma.mg héberge un site sur le SEO, il vaut mieux nommer ses pages karma.mg/seo.html plutôt que karma.mg/page_1.html. Google analyse les sites comme un visiteur, leurs URLs doivent donc être logiques et en rapport avec le contenu de ses pages.nnWikipedia

Obtenir de « bons » liens externes, le choix du site de contenu

Soyez vigilants et circonspects sur le choix des sites dans lesquels vous allez déposer les liens pointants sur votre contenu; Évitez à tout prix les « fermes de contenu » qui contiennent très souvent du contenu n’ayant pas de rapport avec votre site (publicité, contenu adulte, etc.)

Évidemment, les meilleurs annuaires, sites de contenu et sites de références sont difficiles à atteindre… Ajouter un lien sur un site de référence ne se fait pas simplement; Généralement ils appliquent une politique stricte et vous demanderont de la qualité (titres, sujets, résumé uniques…)

Le choix d’un annuaire

La même réflexion s’impose, les bons annuaires vous demandent un titre et une description unique, dont la syntaxe plaira aux robots indexeurs de Google.

Ce sont ceux qui mettent le plus de temps à vous accepter, ce qui représente d’ailleurs un signe car il est préférable d’éviter les acceptations automatiques, tout du moins dans un premier temps.

La qualité, toujours la qualité

Plus les textes que l’on soumet aux annuaires et aux sites de contenu sont attrayants et présentent de la diversité d’information, tout en restant sur le même thème, plus ces mêmes textes gagnent l’intérêt des algorithmes de Google.

Et plus ils plaisent aux robots, plus les liens externes seront considérés comme intéressant.

Ici il faut introduire un nouveau concept: le Page Ranking. Le page ranking (litteralement classement de page) est une note attribuée à tous les istes internet par les moteurs de recherche. Cette note varie de 0 à 10 (10 étant la meilleure).

Les moteurs de seconde génération s’appuient non seulement sur la fréquence des termes pour indexer les pages web mais aussi sur la popularité des sources. En naviguant de lien en lien, les robots indexent les termes utilisés par une page web pour décrire une autre page web. À chaque fois qu’un utilisateur suit ce lien, il « vote » la pertinence des descripteurs utilisés. Le page-ranking est ensuite calculé selon la popularité des descripteurs et un coefficient de similarité issu de la modélisation vectorielle.

Le rythme de soumission

Restez naturels pour plaire aux moteurs de recherche. S’il soupçonnent une automatisation dans l’ajout de liens externes (ce que peuvent faire des robots de soumission massive) votre site sera pénalisé.

Tous les moteurs de recherche sont capables de déterminer qu’un site Web a acheté des milliers de liens de façon automatique sur des annuaires. Un ajout de 1000 liens d’un seul coup en une journée est forcément synthétique.

Que seraient capable de faire 10 êtres humains chargés d’ajouter des liens externes sur des annuaires ? L’un d’entre eux en mettrait 15, l’autre 12, l’autre 18, etc. etc. Tous les feraient apparaître à des moments différents, en quantité différente dans la même journée. Ça, c’est ce que l’on appelle du référencement naturel.nQuand les outils de soumission sont naturels.

Il existe toutefois des programmes informatiques capables de soumettre des liens d’une manière entièrement naturelle, c’est certes plus long, on obtient moins de liens externes sur une même période de temps, mais au final le site Web sera mieux positionné.

Quand les robots de soumission ne servent à rien

Et oui, les meilleurs des sites de contenu sont inaccessibles à des outils de soumission. Non pas parce qu’ils incluent des barrières de sécurité, mais parce qu’ils posent des questions que les logiciels ne savent pas lire. Si l’on recense cent annuaires de grande qualité sur le Web français, seul un être humain pourra y rajouter contenu et liens.

Au final cependant, le référencement grimpera bien plus vite que s’il en avait eu recours à des soumissions aussi massives que pas chères.
Share this article

Comments are closed.